mardi 3 novembre 2015

Une histoire de pêche imprévue!

Histoire de pêche, Daniel Lefaivre, blogue de pêche, pêche Lac  Saint-Pierre, tempête sur un lac, pêche aux brochets, pêche sur quai, pêche  à gué, pêche miraculeuse
Combien de bonnes anecdotes j’ai pu entendre en croisant des pêcheurs! Combien de fois me suis-je émerveillé à entende des histoires vraies, mais invraisemblables! Le genre d’aventures qui n’arrivent qu’une fois dans une vie! Encore la semaine dernière un prénommé Jean-Marc qui en a profité pour me montrer des photos d’un maskinongé d’une quarantaine de livres pris dans la rivière des Mille-Îles en pêchant l’achigan avec un petit Rapala, me racontait qu’en ratant son lancer à la mouche, il a capturé un achigan de quatre livres!  La mouche est allée se déposer loin derrière le pêcheur, juste au bord, dans un pied d’eau! Devinez la suite,  croyant que sa mouche venait de se planter solidement dans une planche du quai,  il a récupéré délicatement sa soie jusqu'à ce qu’il réalise que la planche du quai était vivante et s’enfonçait à toute vitesse sous les flotteurs! « Le lancer raté le plus impressionnant de ma carrière de moucheur! » m’a-t-il précisé.

Histoire de pêche, Daniel Lefaivre, blogue de pêche, pêche Lac  Saint-Pierre, tempête sur un lac, pêche aux brochets, pêche sur quai, pêche  à gué, pêche miraculeuse
Toujours sous le chapitre des plus folles histoires  de pêche, me vient souvent en souvenir une pêche aux brochets inattendue avec mon frère André, oui oui, celui des miracles de l’Oratoire! Car on l’appelle comme ça, mon frère, le Frère André! Alors que tout le matériel était bien installé dans la chaloupe aux quatorze très petits pieds, un vilain doute venait de m’envahir; devrions-nous aller sur le lac par un temps pareil avec des vagues qui venaient de s’intensifier? Le vent soudain approchait les 70 km/h et le ciel n’annonçait rien de bien encourageant.  J’ai donc dû prendre une grande décision qui allait sans doute décourager mon invité, mais en tant que capitaine du navire, je me voyais mal crier « les femmes et les enfants d’abord » en situation d’urgence! 

Histoire de pêche, Daniel Lefaivre, blogue de pêche, pêche Lac  Saint-Pierre, pêche aux brochets,  Pourvoirie Roger Gladu
J’ai donc annoncé la mauvaise nouvelle à mon frère en lui disant qu’avec un temps pareil, il nous serait impossible de pêcher, de toute façon.  Au lieu d’être catastrophé par ma décision, il jubilait et allait justement me proposer de remettre notre partie de pêche à un autre week-end.  Il avait compris qu’il aurait été très imprudent de s’aventurer sur un lac qui était de mauvaises humeurs, voire même en colère!
Alors je lui ai proposé de tenter notre chance juste à côté de l’embarcation, directement sur le quai, en toute sécurité. Même si nous avions du mal à rester en équilibre sur le quai principal qui se faisait chalouper par les vagues, les divers embranchements au quai principal, eux, créaient une accalmie réconfortante. On pouvait même y voir les algues qui tanguaient au gré du courant. Alors nous n’avions qu’à faire quelques lancers entre les quais, juste pour s’amuser!  Juste pour se donner l’impression que la journée n’était pas perdue complètement.

Histoire de pêche, Daniel Lefaivre, blogue de pêche, pêche Lac  Saint-Pierre, tempête sur un lac, pêche aux brochets, pêche sur quai, pêche  à gué, pêche miraculeuse
Comme quoi le ridicule ne tue pas puisque nous étions quelque gênés de savoir qu’on pouvait nous observer pêchant à côté de notre embarcation!  Après tout, pêcher sur un quai, c’est pour les enfants!
Quel souvenir! Onze brochets de belles tailles ont répondu à l’appel en moins de deux heures de pêche! De l’action sans arrêt si on calcule tous les poissons mal ferrés qui se sont enfuis par la porte arrière en se réfugiant sous les quais ou en cherchant à nous déjouer en se faufilant dans les câbles! Un scénario impensable, une sortie à l’eau qui se transforme en pêche miraculeuse!  
Quelle journée! Un ami de la pourvoirie nous a même gentiment proposé de nous faire quelques beaux filets de brochets. Et un retour à la maison en pleine forme, surtout pas épuisés, quelques heures de pêche sur un quai n’est jamais aussi éreintant qu’une grosse journée en chaloupe!
Depuis ce temps, je ne peux m’empêcher de faire quelques lancers avant et après chaque sortie de pêche quand je me retrouve sur un quai!  On ne sait jamais!

Et puis tant pis pour ceux qui croient que pêcher sur un quai, c’est pour les enfants!

Daniel Lefaivre


Blogue de pêche      ><(({°>