lundi 3 avril 2017

La suite des folies (ou le répertoire des excuses de pêche)

                                                                               
Histoires de pêche, blogue de pêche, Daniel Lefaivre, pêche truite
Ce qu'il ne faut pas entendre! Et de toutes les sortes!

Comme...

Le pied du moteur qui a percuté contre un rocher ou un arbre. Et il fallait qu’on entende : « On vient encore de s’accrocher sur le dos d'un gros poisson. Pis j’te gage qu’y s’en est même pas rendu compte! »

Comme...

Le type qui connaît le cousin de la voisine qui a une belle-sœur dont le frère a eu de son premier mariage une fille qui s’est fait bouffer un orteil par un brochet, assise au quai, les pieds dans l’eau...

Comme...

« Moi-même, si l’eau avait été plus froide, si j'avais lancé dans le bar à salade, avec un autre appât, hier matin, le poisson aurait mordu... »

Comme...

Celui qui a attrapé un coup de soleil au dos, passant sa journée entière à essayer de capturer une grenouille pour appât...

Comme...

Le rat musqué qui est passé entre les jambes du pêcheur à la brunante en faisant un bruit infernal. Ce même pêcheur avait lâché un mémorable cri d'épouvante et tente encore aujourd'hui de justifier l’imprévisible effet de surprise, tout en vous parlant de sa bravoure.

Comme...

L’achigan-trophée qui passa la journée près du bateau sans se préoccuper des deux professionnels qu’on filmait...

Comme...

Le poisson qui sauta sur le leurre à la dernière seconde, alors que le pêcheur s’apprêtait à le sortir de l’eau pour effectuer un autre lancer. Il bouffa non seulement le leurre, mais croqua à pleines dents le bout de la canne...

Comme...

Le gars qui s’est jeté à l’eau pour serrer l’esturgeon dans ses bras, de peur qu’il ne s’échappe...

Comme...

Ici, y a tellement de poissons, qu’il faut pêcher sur le quai avant de pouvoir mettre l’embarcation à l’eau...

Comme...

Dans ce lac-là, les poissons sont tellement gros, qu’on surveille leurs déplacements par le niveau du lac...

Comme...

Il embrassait toujours son leurre avant de pêcher, par superstition. Cette fois-là, le mouvement avait été un peu brusque et le pêcheur se planta un hameçon dans la lèvre. Une photo en fait foi. Le pêcheur pêché... faut le faire!

Comme...

La personne découragée qui fit un signe de croix, supplia le bon Dieu et, miracle, captura une anguille et une carpe...

Comme...

Le gars qui avait baptisé son ver de terre « Gérard ». Il était le seul à prendre du poisson. « Vas-y mon Gérard, té capable... »

Comme...

L’acte d’humilité : à la maison, je suis une carpe; à la pêche, le poisson; sur la rue, le maquereau; pis à la job, le têteux.

Comme...

Le smatte qui remet à l’eau une truite de trois livres en disant : « Va chercher ton grand frère. » C’était probablement un orphelin...

Comme...

La rame à moitié croquée, victime des mâchoires puissantes d’un Musky. Et puis, on distingue clairement les marques laissées par les dents. Elle est présentement accrochée au mur d’un pourvoyeur.

Comme...

Les vagues étaient tellement puissantes que la chaloupe d’aluminium pliait dans tous les sens et se déformait comme une tôle à biscuits. Ils ont dû souder les joints et installer de nouveaux rivets...

Comme...

Le couple qui se dispute se tourne le clos, prisonnier dans une petite embarcation. Chacun décide d’effectuer un lancer en même temps, du même côté. Les leurres et les lignes se sont entremêlés. Le couple a été obligé de sortir de son mutisme.

Comme...

Le papa qui accroche sournoisement une petite barbotte à la ligne de son «flo» pour lui faire une surprise. « Ramène donc ta ligne, juste pour voir », dit le papa. Le flo pêcha une ouananiche de taille respectable. C’est ce qu’on appelle une « Sur-prise »!

Comme...

La femme qui sort du coffre à pêche un poisson-nageur de dix pouces. « Ça va pas, tu veux faire peur aux poissons? » lui fit-on remarquer. Au premier lancer, elle captura un superbe brochet...

Comme...

Ici, y a tellement de poissons, ça saute tellement de partout que le matin y faut passer la gratte sur la plage pour les remettre à l’eau...!

Comme...

Le jeune téméraire qui retira les piles du contrôle à distance! L'appareil actionnait la porte du Boat House du voisin, qui refusait toute courtoisie sur le lac. Imaginez le reste. Et ce fut bien pire...

Comme...

Celle qui a essayé une nouvelle canne dans le petit lac de villégiature. C’était juste quelques coups de pratique avant de partir pour le Grand Nord. Elle captura le plus gros achigan de sa « carrière » dans ce petit  lac bien ordinaire!...

Comme...

L’employé d’un magasin de chasse et pêche qui installa une disquette de démonstration sur le sonar de son compagnon. Il fallut plus d’une demi-heure au pauvre type avant de découvrir le subterfuge. « Oh! Ici y a vingt pieds, une épave au fond de l’eau et des poissons partout, et de toutes les grosseurs... Et puis là, il  y a… »

Comme...

La discussion sur les lunettes polarisées :
- Qu’est-ce que tu vois?
- J’vois rien...
-  J’te l’avais dit que c’était pas des verres...
- Attends, attends un peu...
- Vois-tu quelque chose?
- Y a au moins quinze pieds d’eau... Pis le fond est clair...
- Payer ce prix-là, ça vaut pas...
- Attends, j’te dis, arrête de bouger...
- Vois-tu de quoi pour le vrai?
- Oui. J’vois ton trousseau de clés dans le fond de l’eau...

Comme...

Les gars qui pêchent, assis dans la chaloupe, admirant leur camionnette laissée sur la rive. Passe une « sirène » en planche à voile, maillot sexy, échancré, et tout et tout. Elle leur fait de beaux yeux et prend des poses lascives.  Ils n’ont de regards que pour elle. Ils finissent par tourner le dos à la rive et à ne plus pêcher, se laissant séduire par la racoleuse. Puis, comme par instinct, ils ont jeté un regard vers le bord de l’eau.  La camionnette avait disparu... et dans l’autre direction, la sirène aussi...

Comme...

- T’as fini de lancer des garnottes dans l'eau?
- J’ai rien garoché!
- Arrête de lancer des roches!
- J’te dis que c’est pas moi...
- Ben cé qui d’abord?
- Prends ta ligne, niaiseux, c’t’un saumon qui saute!

Comme...

La théorie suivante : les bancs de menés qui sautent à la surface de l’eau pour échapper au gros poisson. Paraît que la longueur du saut correspond à la longueur du prédateur. C’est pour ça qu’on voit rarement des sauts de deux mètres...

Comme...

Le collier que j’ai bricolé  et offert à ma blonde. Ça ressemble à des griffes d’ours,  mais ce sont  des dents de poisson d’eau douce…

Comme...

- J’ai un coup!
- Ça mord moi aussi!
- Whao!...
- Yé! …
- Épais, té pogné dans ma ligne...
- Niaiseux, toi aussi...

Comme...

- Qu’est-ce que t’as tout d’un coup?  Té vert!
- Burp!
- T’tention, tu vas pas faire dans le bateau!
- C’est pas que j’ai peur des vagues...
- Penche-toi au-dessus de l’eau, au moins!
- C’est pire quand je me penche...
-Hon!
- Vite, je t’en supplie, enlève-moi c’te sangsue de d’là!

Comme...

« Ouais, ben ici, y a pas grand danger. Une sorcière pourrait me changer en grenouille que je serais sûr de pas me faire bouffer... »

Comme...

«  J’en pouvais pus de porter ma prothèse dentaire. Mon « partiel » me faisait souffrir, même après ma dixième visite chez le spécialiste. Un peu plus pis je passais une petite annonce dans le journal pour m'en débarrasser. Fa que je l’ai installé sur mon bas de ligne, juste pour déconner... Ça mordu!
C’est vrai! Pis c’était un poisson à qui y manquait les deux dents du fond, comme moi!... »

Comme...

Le poisson mordait tellement qu’il fallait se cacher pour appâter. ..

Daniel Lefaivre